Maison des arts de Créteil - Hors la loi
Théâtre

Hors la loi

Pauline Bureau

Lancement
02—04déc. 2020
avec la troupe de la
Comédie Française

« Une loi est le reflet d’une société à un moment donné. Elle peut être juste ou injuste. Elle n’est jamais immuable. »

« Un théâtre militant et affûté comme une piqûre de rappel sur la fragilité du droit des femmes selon l’époque et les pouvoirs publiques en place. » F.Arvers les Inrockuptibles

Alors que le Manifeste des 343, rédigé par Simone de Beauvoir, a paru dans la presse en 1971, le procès de Bobigny mené par Gisèle Halimi intervient à l’automne 1972. Elle y défend Marie-Claire ainsi que sa mère et trois femmes qui l’avaient aidée à avorter après un viol. S’ensuivra en janvier 1975 l’adoption de la loi Veil encadrant la dépénalisation de l’avortement

L’auteure et metteuse en scène Pauline Bureau s’est imprégnée du climat de cette époque, des éléments tangibles de l’affaire pour décrire la bascule que provoqua ce procès, attachée précisément à mettre en lumière cette charnière exceptionnelle où des destins anonymes sont à la fois les victimes et les révélateurs d’une lame de fond historique.
Les drames et les sacrifices de Marie-Claire auront été à jamais décisifs pour la société entière.
Dans cette aventure de théâtre documentaire, Pauline Bureau s’est entourée d’une équipe de comédiennes et de comédiens enthousiasmante qui dessine avec une justesse aiguë le portrait d’une génération.
De l’appartement des Chevalier à la salle d’audience du tribunal, les situations, la retranscription des sources, la scénographie et les costumes nous font entrer de plain-pied dans ce terreau humain, cette fracture intime et sociétale de la fin des années 1960 et du début des années 1970, particulièrement bien captés par Pauline Bureau.
Quand nous découvrons Delphine Seyrig, Simone de Beauvoir, Marie-Claire, Michèle Chevalier et les autres entrer en scène durant le procès et se battre pour la même cause, c’est le télescopage des différents parcours et milieux sociaux qui attrape notre émotion et nous rallie à elles toutes.

Poignante mais sans complaisance, Hors la loi met en scène avec intensité la cause des femmes alors même qu’elle est aujourd’hui encore d’utilité publique.

Radioscopie 1973 Gisèle Halimi

 

Texte et mise en scène Pauline Bureau
Scénographie Emmanuelle Roy
Costumes Alice Touvet
Lumières Bruno Brinas
Vidéo Nathalie Cabrol
Musique originale et son Vincent Hulot
Maquillages et coiffures Catherine Saint-Sever
Dramaturgie Benoîte Bureau
Assistanat à la mise en scène Sabrina Baldassarra
Avec la troupe de la Comédie-Française
avec (sous réserve)
Martine Chevallier : Madame Bambuck et Marie-Claire Chevalier à 60 ans
Coraly Zahonero : Delphine Seyrig, Michèle Chevalier, mère de Marie-Claire et Valérie, une militante féministe
Alexandre Pavloff : Michel Rocard et Patrick, inspecteur de police
Françoise Gillard : Gisèle Halimi
Jérôme Pouly : Franck, inspecteur de police, le Professeur Monod et le Président du Tribunal
Danièle Lebrun : Madame Duboucheix et Simone de Beauvoir
Claire de La Rüe du Can : Chantal, une militante féministe et Marie-Claire Chevalier à 16 ans
Julien Frison : Daniel, le Journaliste et le Procureur
et Sarah Brannens : Martine, la soeur de Marie-Claire , Suzanne, l'assistante de Maître Halimi et Claire Saint-Jacques
Avec la participation de l’Ina (Institut national de l’audiovisuel)
Le spectacle a été créé le 24 mai 2019 au Théâtre du Vieux-Colombier. Production Comédie-Française / Théâtre du Vieux-Colombier
©Brigitte Enguérand / coll. Comédie-Française