Maison des arts de Créteil - Une femme se déplace
Voir tout
Théâtre musical

Une femme se déplace

David Lescot
Compagnie Kaïros

Lancement
17—18mars 2021

« Le temps est rayé comme un disque vinyle » chante Ludmilla Dabo devenue Georgia dans cette comédie musicale anticonformiste et joyeusement loufoque.
Grande belle femme apparemment accomplie, elle se trouve soudain affectée d’étranges pouvoirs de propulsions temporelles.
Passé recomposé, futur antérieur,  et si nous pouvions revisiter et rejouer nos vies ? Étroitement lié aux personnages de son existence, son voyage intérieur sera aussi ludique que salvateur. De renversements temporels en enjambées surnaturelles, elle décide de couper le cordon des stéréotypes de la réussite pour les transgresser et s’en évader. Marche arrière ou marche avant, les culbutes dans le temps deviennent ordinaires et le cœur du plaisir des quatorze sémillants comédiens-chanteurs et danseurs.  Science fiction métaphysique en forme de comédie musicale,  les scènes vont avoir lieu plusieurs fois pour déclencher ce que les interprètes ont en tête.
Minnelli, Demy, Honoré en clin d’œil,  « Une femme se déplace » prend la poudre d’escampette d’un réalisme désenchanté. Par la voix, le jeu, le chant et la danse, plus légers et plus drôles, David Lescot imagine un spectacle tout aussi profond et juste.
 Il donne au réel du piquant, de la fantaisie et du style, par les détours poétiques de la comédie musicale. Prise de tournis face à ses pouvoirs surnaturels, Georgia s’arrache à ses faux-semblants, prend de l’audace puis son envol alors que le chant et la danse vont bientôt lui donner ses ailes. Les fêlures, le désir, la folie, décantés par le souffle nouveau de cet autre soi, ne seront bientôt plus des fardeaux .
Ne serait-ce qu’une illusion musicale, engendrée par ce très joueur, prestidigitateur, métaphysicien, il faudrait insister pour la découvrir pour l’unique ruse de son projet: celle d’aiguiser l’envie d’être heureux côté spectateurs.

 

 

 

 

Texte, mise en scène et musique : David Lescot
Avec Candice Bouchet, Elise Caron, Pauline Collin, Ludmilla Dabo, Marie Desgranges, Matthias Girbig, Alix Kuentz , Emma Liégeois, Yannick Morzelle, Antoine Sarrazin, Jacques Verzier.
batterie Anthony Capelli
claviers Fabien Moryoussef
basse  Philippe Thibault
guitare Ronan Yvon
Chorégraphie  Glysleïn Lefever assistée de Rafael Linares Torres
Direction musicale  Anthony Capelli
Collaboration artistique  Linda Blanchet
Scénographie  Alwyne de Dardel
Costumes Mariane Delayre
Lumières Paul Beaureilles
Son  Alex Borgia
Régie générale Pierre-Yves Le Borgne
Habilleuse Lise Crétiaux
Accessoires  Gala Ognibene
Perruques Catherine Bloquère
Assistant stagiaire à la mise en scène Aurélien Hamard Padis

 

Production Véronique Felenbok et Marion Arteil
Diffusion  Carol Ghionda
Presse Olivier Saksik - Elektronlibre
Coproduction La Filature – SN de Mulhouse, Théâtre de la Ville – Paris, Printemps des Comédiens, Théâtre de Villefranche-sur-Saône, Scène Nationale de Sète. Avec la participation artistique du Jeune Théâtre National et avec le soutien de L’ENSAD LR (Ecole Nationale Supérieure d’Art Dramatique de Montpellier) et du Théâtre de Gennevilliers – centre dramatique national. Avec l’aide de la SPEDIDAM et de l'ADAMI.

David Lescot est artiste associé au Théâtre de la Ville-Paris, à la Filature - scène nationale de Mulhouse et au Théâtre de Villefranche-sur-Saône.
Production Compagnie du Kaïros. La Compagnie du Kaïros est conventionnée par le Ministère de la Culture - DRAC Ile de France au titre des Compagnies et Ensembles à rayonnement national et international.