Maison des arts de Créteil - Ballaké Sissoko+Oxmo Puccino, Piers Faccini,<br>Lansiné Kouyaté (balafon) et Badje Tounkara (ngoni).
Voir tout
Concert

Ballaké Sissoko+Oxmo Puccino, Piers Faccini,
Lansiné Kouyaté (balafon) et Badje Tounkara (ngoni).

horaires spéciaux
24nov. 2020
18:30
Durée 1h30

"Dix doigts pour vingt et une cordes, et la magie opère"

L’enchanteur "Africolor" dit en un mot toute la richesse de son projet en partage, depuis plus de 30 ans ce festival nomade vrombit de toutes les musiques de l’Afrique. Entre créations et alchimies musicales, artistes africains et hexagonaux, viennent semer la joie en Ile-de-France. Puisant aux racines de tous les courants historiques, la target du festival réside bien dans la pulsation de vie du métissage et de la puissance visionnaire des compositions hybridées qui s’y réinventent. Quand le flow, les voix et les beats conjuguent appétit de la différence et audace à conjuguer les genres, on dit « faites du bruit » avec nous aussi !
Bienvenue au Festival Africolor dans une maison qui vibre inconditionnellement de la combinaison de ses couleurs artistiques.

Maître de la kora, improvisateur et compositeur surdoué et fervent, Ballaké Sissoko est devenu l'un des grands musiciens du monde. Sensuelle, presque au corps à corps avec lui, sa kora, cette harpe-luth à 21 cordes d'origine mandingue est un héritage familial, celui de son père, l’un des plus grands maitres maliens.
Après un passage précoce au sein de l'Ensemble Instrumental National du Mali, il devient, dans les années 90, l’instrumentiste le plus sollicité et le plus innovant auprès des grandes chanteuses griottes.
Après deux albums qui estampillent déjà son talent unique et sa virtuosité de musicien de kora, c’est un hommage croisé aux figures paternelles qu’il entreprend avec Toumani Diabaté, qui signe son envol international et ouvre sa voie royale vers d’autres horizons musicaux aussi composites qu’emblématiques.
Taj Mahal, Ross Daly, Keyvan Chemirani, Dariush Talaï et Ludovico Einaudi affirment par ces premières et fructueuses collaborations, son gout prononcé pour les chemins de traverse et pour l’expérimentation musicale pour laquelle il va toujours opter tant son jeu unique lui ouvre de portes.
Liu Fang, Andy Emler, Médéric Colignon ou Guillaume Orti, Rajery et Driss puis Vincent Segal avec lequel il reçoit une « Victoire du Jazz du meilleur album étranger » lui font multiplier les collaborations. Sa curiosité pour un métissage exigeant consacre son ADN. Aventurier des confins de toutes les musiques, combinées à son terrain de jeu préféré, il dmeure fidèle à ces complices de toujours Lansine Kouyate au balafon et Badje Tounkara au n'goni. Les tournées internationales s’enchainent, avec Vincent Segal et le trio 3MA, le succès ne se dément jamais plus. Du Japon à l’Australie, étape à Créteil avec un tout nouvel album solo et l’arrivée du festival Africolor pour cette saison hors norme mais que nous souhaitons furieusement « en beauté ».

 

 

 

 

 

 

©B.Peverelli

Grande Salle

Partenaires

Maison des arts de Créteil - africolor